video

Vidéo du séminaire : “Qu’est-ce que l’approche programme ?”- Claire Flandrin (Université de Nantes)

Un séminaire sur l’approche programme a été organisé le 19 janvier depuis les salles immersives de Lorient & VannesClaire Flandrin, ingénieure pédagogique en charge de l’approche programme à l’Université de Nantes, a présenté la stratégie mise en place au sein de la Faculté des Sciences et des Techniques de l’Université de Nantes.

Le vidéo est disponible pour l’ensemble des personnels UBS via ce lien (authentification nécessaire).

Stratégie de l’approche programme

Cette stratégie s’inscrit dans le temps et pas seulement sur la seule durée d’une accréditation. Elle suppose un changement de culture :  un travail collégial et collaboratif tant au niveau de l’institution que du corps enseignant, plus poussé qu’habituellement. L’équipe de formation est alors au cœur des réflexions, tant au niveau du programme que des pratiques pédagogiques :  sa pertinence repose sur un engagement et une responsabilisation de tout un chacun.

Vous pouvez retrouver un guide pratique “Kitmap” pour faciliter le déploiement de  l’approche programme sur le site de l’Université de Nantes.

conférence

Deux ateliers “Comment favoriser l’intérêt et l’implication des étudiants ?” à Lorient et Vannes

Le SUP organise deux ateliers sur la motivation des étudiants à Lorient et Vannes les 2 et 3 mars prochains.

Pourquoi les étudiants peinent à se mettre au travail

Procrastination, agitation, non réalisation des exercices proposés, bavardages, dispersion, signes d’ennui et de fatigue… tels sont les maux avec lesquels tout enseignant doit composer, plus ou moins occasionnellement, dans le cadre de sa mission. Un étudiant qui ne montre aucun signe d’intérêt pour ce que l’on a à transmettre n’atteindra pas les objectifs d’apprentissage visés, perturbera le cours et affectera même l’envie d’enseigner de ses professeurs.

Comment favoriser l’intérêt et l’implication des étudiants

Qu’est-ce qui pousse ou démotive un étudiant à s’impliquer dans un processus d’apprentissage ? Comment favoriser l’intérêt et l’implication de son public ? Comment aider individuellement un étudiant à donner du sens à sa formation ?

Découvrez une grille d’analyse qui vous permettra de comprendre pourquoi les étudiants peinent à se mettre au travail et des outils concrets favorisant leur implication.

Les participants seront invités à travailler de manière active et collaborative tout au long de la journée de formation.

La formatrice, Hélène WEBER , psychologue et docteur en sociologie

Hélène WEBER est psychologue et docteur en sociologie. Pendant six ans, elle a été responsable d’un dispositif d’aide à la réussite à destination des étudiants de première année d’une université de technologie. Elle a publié plusieurs ouvrages en sociologie et pédagogie : Objectif mémoire, Au lycée et à l’université, réapprenez à travailler avec plaisir et efficacité (Eyrolles, 2013), Le manager responsable, Souffrance au travail et responsabilités hiérarchiques (Les points sur les i, 2014), Du ketchup dans les veines, Pratiques managériales et illusions, Le cas McDonald’s (Eres, 2011). Depuis 2011, elle partage ses recherches et expérimentations pédagogiques sur son site : http://donnezdusens.fr/

Informations pratiques

  • jeudi 2 mars
    • sur le campus de Lorient, ENSIBS, salle 205
    • de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30
  • vendredi 3 mars
    • sur le campus de Vannes, bâtiment Yves Coppens, salle D.174
    • de 8h30 à 12h et de 13h à 15h30

Les places étant limitées à 20 personnes, merci de vous inscrire par mail via sup@univ-ubs.fr.

conférence

Conférence : découvrir l’approche programme – jeudi 19 janvier 2017

Le Service Universitaire de Pédagogie organise un séminaire sur l’approche programme le 19 janvier depuis les salles immersives de Lorient & VannesClaire Flandrin, ingénieure pédagogique en charge de l’approche programme à l’Université de Nantes, présentera la stratégie mise en place au sein de la Faculté des Sciences et des Techniques de l’Université de Nantes.

Stratégie de l’approche programme

Cette stratégie s’inscrit dans le temps et pas seulement sur la seule durée d’une accréditation. Elle suppose un changement de culture :  un travail collégial et collaboratif tant au niveau de l’institution que du corps enseignant, plus poussé qu’habituellement. L’équipe de formation est alors au cœur des réflexions, tant au niveau du programme que des pratiques pédagogiques :  sa pertinence repose sur un engagement et une responsabilisation de tout un chacun.

L’ensemble du dispositif, de l’amélioration des formations à l’intégration de nouvelles pratiques pédagogiques mettant l’étudiant au cœur de ses apprentissages, nécessite un accompagnement des équipes de formation au changement par des conseillers/ingénieurs pédagogiques.

À travers la présentation de la démarche, elle fera un premier retour d’expérience mettant en lumière les résultats obtenus sur la construction des programmes, sur l’évolution des pratiques des enseignants sans occulter les difficultés rencontrées. Elle consacrera un temps pour les échanges avec la salle.

Inscription 

Vidéo – Planète conférences : Anthropologie des usages des technologies numériques par P.Plantard

Pascal Plantard, Professeur des Universités en Sciences de l’éducation est intervenu mardi 14 juin dans le cadre de Planète Conférences sur le Campus Tohannic de l’Université Bretagne Sud à Vannes. Retrouvez en vidéo sa conférence sur le thème de l’anthropologie des usages des technologies numériques :

L’anthropologie des usages des technologies numériques : un autre regard sur notre monde.

anthropologie des usages L’arrivée massive des technologies numériques dans notre quotidien nous transforme autant qu’elle transforme le Monde.

À partir de travaux scientifiques très récents réalisés en Bretagne et à l’international, Pascal Plantard vous invite à parcourir les conversions numériques que subissent aujourd’hui nos processus de communication, de socialisation et d’apprentissage tant dans nos institutions (l’école, l’entreprise…) que dans notre quotidien et nos émotions.

Une conclusion prospective sera proposée au débat autour de l‘évolution du « vivre ensemble » en régime numérique.

 

Classse inversée

Retour sur l’intervention de Florian Meyer (Université de Sherbrooke) : comprendre et réfléchir la classe inversée

Environ 60 enseignants et personnels répartis sur les sites de Lorient, Vannes et Pontivy, sont venus assister grâce aux salles connectées du campus numérique UBL, à l’atelier interactif animé à distance depuis Sherbrooke par Florian Meyer, sur le thème de la classe inversée.

Vidéo de l’atelier et résumé :

Florian Meyer a invité les participants à réfléchir sur la notion de classe inversée en abordant différents angles de réflexion.

Tout au long de l’atelier, les participants ont pu interagir avec l’intervenant en répondant et en testant un service web gratuit Socrative qui permet de répondre à des sondages et QCM via leurs terminaux connectés au web. Florian Meyer a questionné les participants :

  • Qu’inverse t-on quand on parle de classe inversée ?
  • Pourquoi “inverse t-on” la classe ?
  • La classe inversée est populaire mais fonctionne t- elle vraiment ? Est-ce efficace ?
  • Comment apprend-on ?

L’histoire et l’évolution de la classe inversée ont été abordées ainsi que le changement de représentation que cela peut suggérer dans une salle de cours, pour les étudiants et les enseignants.

L’intervenant invite les participants à prendre du recul par rapport à tous les dispositifs qui sont à la mode et populaires comme la classe inversée. Ce n’est pas parce qu’on instaure de nouvelles fonctionnalités pour un nouveau dispositif que cela fonctionne automatiquement.

Il propose  une définition de la classe inversée non pas comme une pédagogie nouvelle ou une pédagogie “inversée”, ni une révolution pédagogique, mais plus un ensemble de stratégies qui puise dans les pédagogie actives, qui permet d’atteindre des objectifs pédagogiques.

Les fondements de l’apprentissage et des processus cognitifs des étudiants ont apporté un éclairage important pour que les enseignants trouvent des moyens pour stimuler ces processus.

Les potentiels pédagogiques et d’innovation auprès des différents acteurs (enseignants et étudiants) ont été mis en lumière en tenant compte des représentations que chacun peut se faire sur la mise en œuvre d’un tel dispositif, comme considérer que parce que l’étudiant a visionné une vidéo, celui-ci a nécessairement acquis le concept expliqué.

Enfin, les grands principes d’ingénierie pédagogique ont été soulevés. Florian Meyer souligne l’attention particulière à lui apporter. Il est nécessaire de bien penser l’environnement d’apprentissage et se questionner :

  • Qu’est-ce que l’on donne aux étudiants comme ressources, activités et situations pédagogiques ?
  • Quelles sont les compétences et connaissances développées à l’intérieur de cet environnement d’apprentissage ?

Florian MeyerFlorian Meyer est professeur agrégé en intégration des technologies en enseignement secondaire et supérieur au département de pédagogie de la faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke et directeur du centre PeDTICE (http://pedtice.org). Sa thèse de doctorat en sciences de l’éducation, complétée à l’Université de Montréal en 2010, se concentrait sur les effets d’un programme de formation en ligne exploitant des vidéos de pratiques enseignantes sur le développement professionnel des enseignants. Ses travaux de recherche actuels et ses diverses collaborations internationales portent sur la formation technologique des enseignants à des fins éducatives, la conception pédagogique, l’utilisation de vidéos pour la formation des enseignants, des environnements d’apprentissage numériques et e-portfolios ou encore l’intégration des TIC dans nos propres pratiques de formation des enseignants. Son parcours pédagogique l’a amené de chargé de cours et de conseiller pédagogique en intégration des TIC à l’Université de Montréal à professeur responsable de cours en ligne sur l’intégration des TIC au secondaire ou dans le supérieur et sur l’ingénierie pédagogique de cours en ligne à l’Université de Sherbrooke.

Crédit image : http://www.classeinversee.com/